ANR FABRICAMAG #1 : Présentation

En combinant les méthodes de l’histoire et de l’anthropologie, le programme de l’ANR « Accueil de chercheurs de haut niveau » (ACHN)  intitulé FABRICAMAG – La fabrique de l’Antiquité au Maghreb : archéologies et patrimoines en Algérie, en Tunisie et au Maroc (XIXe-XXIe siècles) – analyse les enjeux, les modalités, les effets et les usages de la fabrique de l’Antiquité à l’œuvre, de manière spécifique, en Algérie, en Tunisie et au Maroc.

Comment les ruines  antiques sont-elles devenues des sites archéologiques dans ces pays majoritairement arabo-musulmans et anciennement colonisés par la France, comment les vestiges deviennent-ils du patrimoine, et quelles sont les implications concrètes de ces métamorphoses pour ceux qui en sont les acteurs, c’est-à-dire, les institutions (de recherche et gouvernementales, nationales et internationales), les archéologues et autres professionnels, les populations locales et plus généralement les sociétés ?

A partir d’un corpus documentaire varié, mêlant sources d’archives et enquêtes de terrain, FABRICAMAG porte sur une série d’études de cas, mises en relation les unes avec les autres. Les sites archéologiques antiques classés au patrimoine de l’UNESCO (Djémila, Tipasa et Timgad pour l’Algérie ; Carthage, Kerkouane, Dougga et El Jem pour la Tunisie ; Volubilis et Chellah pour le Maroc) constituent les principaux cas de ce programme. Le site médiéval de Sijilmâsa, au Maroc, – exploré par la mission franco-marocaine « Sijilmâsa : ville, oasis, carrefour » dirigée par François-Xavier Fauvelle (TRACES, Toulouse) et Larbi Erbati (INSAP, Rabat) – constitue également un cas d’étude de l’enquête, intéressant d’un point de vue comparatiste en ce qu’il permet d’analyser si les choses se jouent différemment dès lors qu’il s’agit de ruines islamiques.

Ce programme de recherche, entamé en 2016 et qui se prolongera jusqu’en 2021, est porté par Clémentine Gutron (CNRS, CAK).

Crédits images : Clémentine Gutron


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.