Comment fabrique-t-on un périodique savant ?

Les Débats du CAK, saison 17-1

Débat avec Valérie Tesnière (EHESS, Centre Maurice Halbwachs) autour de l’ouvrage Au bureau de la revue. Une histoire de la publication scientifique (XIXe-XXe siècle) (Éditions de l’EHESS, 2021).

Discutant.e.s : Sébastien Lemerle (Paris Nanterre, Cresppa) et Nathalie Richard (Le Mans Université, TEMOS, CAK).

Modératrice : Elise Demeulenaere (MNHN, CAK).

Organisé le mercredi 16 mars 2022 au Campus Condorcet (Aubervilliers).

Les Débats du CAK

Depuis 2014, le Centre Alexandre-Koyré invite l’auteur.e – parfois les auteur.e.s – d’un ouvrage, récent, personnel ou collectif, à en présenter en une trentaine de minutes la problématique, en insistant plus particulièrement sur les questions historiographiques qu’il met en exergue. L’ouvrage s’inscrit dans le champ de l’histoire des sciences, des techniques ou des savoirs, entendu dans son sens le plus large possible, c’est-à-dire allant de l’histoire proprement dite à l’anthropologie des savoirs, en passant par l’épistémologie ou les études sur les sciences et les technologies. Pour chaque séance, deux discutant.e.s privilégié.e.s sont également choisi.e.s pour exposer, en une dizaine de minutes chacun, leur lecture critique de l’ouvrage et pour proposer des pistes de discussion destinées à être explorées par l’ensemble de l’auditoire.

Calendrier et programmation de la saison 17

  • Séance 1, 16 mars 2022, “Comment fabrique-t-on un périodique savant ?”, avec Valérie Tesnière
  • Séance 2, 20 avril 2022, “Qu’est-ce qu’une photographie ethnologique ?”, avec Anaïs Mauuarin
  • Séance 3, 18 mai 2022, “Les jardins botaniques coloniaux : locaux ou hors sol ?”, avec Marine Bellégo
  • Séance 4, 15 juin 2022, “L’homo œconomicus : un héritage médiéval ?”, avec Sylvain Piron

Toutes les informations ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.