“« M le maudit » de Fritz Lang, a-t-on besoin de coupables pour vivre en société ?” avec Marc Renneville

Alors qu’une petite fille est assassinée, toute la ville décide de retrouver le meurtrier. Les dénonciations affluent et désignent le coupable de la lettre M. Du lynchage au verdict, comment Fritz Lang a-t-il révélé notre besoin de trouver des coupables ?

Retour sur cette histoire de tueur d’enfants qui sème la terreur (M le maudit, 1931) avec Marc Renneville, historien au CNRS et au CAK, directeur de la plateforme numérique Criminocorpus.

Enquête et émotions, sang-froid et rumeur, surveillance et tribunal populaire, tout est bon pour retrouver le meurtrier et le juger au plus vite. Mais à quoi ça ressemble un meurtrier ? Comment le juger quand on veut se venger ? Et qui est le coupable dans cette histoire, le meurtrier qui tue sans raison ou celui qui est fasciné par ce meurtrier qui tue sans raison ?

Une séance enregistrée le 9 janvier 2023 dans le cadre de l’émission “Sans oser le demander”, à retrouver sur le site internet de France Culture ici.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Alice Jourdan (10 janvier 2023). “« M le maudit » de Fritz Lang, a-t-on besoin de coupables pour vivre en société ?” avec Marc Renneville. CAKtus. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/m6i1


Auteur/autrice : Alice Jourdan

Chargée de communication et événements au Centre Alexandre-Koyré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search