Passeport pour la science ouverte (version 2). Guide pratique à l’usage de tou·te·s

Sensibiliser les doctorantes et les doctorants à la science ouverte et leur fournir des conseils et des outils pour la mettre en pratique tout au long de leur démarche de recherche : tels sont les objectifs du Passeport pour la science ouverte.

Continuer la lecture de « Passeport pour la science ouverte (version 2). Guide pratique à l’usage de tou·te·s »

Deuxième Plan national pour la science ouverte

La science ouverte est la diffusion sans entrave des résultats, des méthodes et des produits de la recherche scientifique. Elle s’appuie sur l’opportunité que représente la mutation numérique pour développer l’accès ouvert aux publications et – autant que possible – aux données, aux codes sources et aux méthodes de la recherche.

Continuer la lecture de « Deuxième Plan national pour la science ouverte »

Passeport pour la science ouverte. Guide pratique à l’usage de tou·te·s

Fruit du travail des membres du Collège Compétences et formation du Comité pour la science ouverte et des collègues de l’Université de Lille, le Passeport pour la science ouverte. Guide pratique à l’usage des doctorants vient de paraître. Ce petit guide vert de 40 pages propose une série de bonnes pratiques et d’outils. Il est destiné à être diffusé dans les écoles doctorales (20 000 exemplaires brochés) et est d’ores et déjà disponible sur le site Ouvrir la Science, sous licence Creative Commons CC BY-SA 4.0 : ici.

Continuer la lecture de « Passeport pour la science ouverte. Guide pratique à l’usage de tou·te·s »

Des modèles de contrats adaptés à la science ouverte pour l’édition scientifique publique

Le besoin de contrats types de cessions de droits d’auteur adaptés à l’édition publique était prégnant, besoin renforcé ces dernières années par les dispositions de la loi pour une République numérique (octobre 2016) et l’engagement de la France dans la politique d’accès ouvert des publications scientifiques.

Continuer la lecture de « Des modèles de contrats adaptés à la science ouverte pour l’édition scientifique publique »